Les grandes formes de main spastique

Spasticité des fléchisseurs extrinsèque prédominante

Il s’agit de loin de la forme la plus fréquente. Les doigts sont fléchis, le poignet ne peut être étendu complètement du fait de la spasticité des fléchisseurs des doigts et du poignet.

Différents degrés de sévérité existent, l’examen de l’extension des doigts et du poignet permet d’évaluer le degré de sévérité (classification de Zancolli) :

  • Stade 1 : Extension active des doigts possibles poignet en rectitude. L’intervention n’est pas indispensable.
  • Stade 2 : L’extension active des doigts n’est possible qu’au prix d’une flexion du poignet
  • Stade 2a : le poignet peut être étendu en flexion des doigts. Un allongement n’est pas nécessaire et l’efficacité des injections botuliques sur les fléchisseurs des doigts confirme l’indication d’une chirurgie d’hyponeurotisation.
  • Stade 2b : l’extension du poignet n’est pas possible même en flexion des doigts. Le bloc anesthésique medio-ulnaire confirme qu’il existe une rétraction des fléchisseurs de doigts et justifie d’une intervention d’allongement musculaire. Le bloc medio-ulnaire permet également de tester la force des extenseurs du poignet et des doigts et éventuellement d’associer un geste de transfert musculo-tendineux d’extension.
  • Stade 3 : Extension active des doigts n’est plus possible même en flexion complète du poignet mais l’extension passive des doigts reste possible
  • Stade 3a : Extension passive des doigts possible en rectitude du poignet. Les blocs anesthésiques permettront de confirmer qu’il s’agit davantage d’une spasticité des fléchisseurs du poignet que d’une rétraction, le diagnostic pourra être en plus confirmé par une efficacité des injections de toxines botuliques au niveau des fléchisseurs du poignet.
  • Stade 3b : Extension passive des doigts possible uniquement en forte flexion du poignet. Le bilan montre à ce stade de forte rétraction des fléchisseurs des doigts et du poignet.
  • Stade 4 : Extension passive des doigts impossible. À ce stade, il existe des problèmes d’hygiène avec une main qui ne peut être lavée normalement. L’objectif recherché n’est plus d’améliorer la fonction mais de faciliter les soins de toilette au niveau de la main.

Spasticité des muscles intrinsèques prédominante

Beaucoup plus rare, la main est déformée en position intrinsèque plus.