Prise en charge diagnostic

La prise en charge de la main spastique repose avant tout sur une analyse diagnostic des différents défauts de fonction.

Ces défauts de fonction de la main sont de différents ordres :

  • La paralysie proprement dite qui correspond au déficit de mobilité volontaire des muscles.
  • La spasticité qui correspond à une hypertonie (contraction permanente) des muscles
  • La rétraction musculaire qui correspond à une diminution de longueur définitive des muscles, conséquence d’une spasticité prolongée.
  • Le trouble de commande qui correspond à une utilisation imprécise des muscles éventuellement associée à des troubles cognitifs.
  • Les vices architecturaux, ceux-ci se rencontrent surtout chez l’enfant et l’adolescent et correspondent à des troubles de croissance de l’os responsable de déformation osseuse et articulaire.
  • Les anomalies de la sensibilité et la douleur doivent être précisées, les anomalies de la sensibilité constituent souvent à elles seules des défauts de fonction importants

L’examen clinique (consultation) est la pierre angulaire du diagnostic. La consultation est relativement longue et doit être répétée plusieurs fois de manière à préciser au maximum le diagnostic.

Dans le cadre de cette analyse diagnostic, des anesthésies tronculaires des différents nerfs peuvent être réalisées, elles permettent de faire la part entre spasticité et rétractions musculaires.

Une fois le diagnostic précis établi, un projet thérapeutique réaliste peut être défini avec le patient.