Formes cliniques et prise en charge chirurgicale

Muscle brachio-radial

Il s’agit de lésions proximales, peu fréquentes, pour lequel l’objectif sera de permettre une prise lâche des doigts et une pince latérale pouce-index (key pinch) par un effet de ténodèse active en transférant le brachioradialis sur les extenseurs du poignet associé à une ténodèse (fixation de certains tendons) du pouce.

 

Muscle extenseur du poignet

Il s’agit de lésions assez fréquentes pour lesquelles trois temps opératoires distincts sont nécessaires :

  • Un verrouillage d’extension du coude est obtenu par transfert du biceps sur le triceps
  • Un temps d’ouverture des doigts est obtenu par ténodèse (fixation des tendons) des extenseurs des doigts et ténodèse du pouce.
  • Un temps de fermeture ou de réanimation de la flexion des doigts est obtenu par transfert du brachio-radialis sur les fléchisseurs profonds des doigts éventuellement associé à un palliatif de flexion intrinsèque de type Zancolli.

 

Muscle rond pronateur

Le schéma thérapeutique est identique mais le temps de fermeture comprendra en plus de la réanimation de la flexion des doigts, une réanimation de la flexion du poignet à partir du muscle rond pronateur.

Muscle triceps et fléchisseurs radial du carpe

Le temps d’ouverture sera actif avec transfert du brachioradialis sur les extenseurs des doigts et long extenseur du pouce associé à une ténodèse du long fléchisseur du pouce.

Le temps de fermeture comprendra un transfert du Long Extenseur du poignet sur les fléchisseurs profonds éventuellement associé à un palliatif de flexion intrinsèque de type Zancolli.

Muscle extenseur des doigts

Un temps d’ouverture de synchronisation est malgré tout souvent nécessaire.

Le temps de fermeture correspond à un transfert actif de flexion des doigts par un extenseur du poignet et un transfert actif de flexion du pouce par le brachio-radialis éventuellement associé à un palliatif de flexion intrinsèque de type Zancolli.

Muscle fléchisseur des doigts

La chirurgie aura pour but de restaurer autant que possible la fonction intrinsèque par transfert tendineux type Zancolli associé à un transfert d’opposition.