Paralysie du nerf supra-scapulaire

Le nerf suprascapulaire provient du plexus brachial et va innerver le muscle supra-épineux et sous-épineux. Il chemine par 2 échancrures qui constituent ces points de faiblesse : l’échancrure coracoïdienne et l’échancrure spino-glenoidienne.

La paralysie de ce nerf est essentiellement spontanée, sans cause apparente (syndrome canalaire) ou consécutive au développement d’une petite tumeur, le plus souvent un kyste.

La paralysie se présente sous forme d’une faiblesse de l’épaule qui prédomine sur la rotation externe, parfois accompagnée de douleur.

La prise en charge thérapeutique consiste en une libération endoscopique. Cette chirurgie se fait sous anesthésie générale mais peut néanmoins être ambulatoire.

La récupération est souvent échelonnée sur 1 an.

Dans les atteintes tardives vues au-delà d’un an, une chirurgie de transfert muculo-tendineux du grand dorsal sous arthroscopie peut être envisagée.