Paralysies infra-claviculaires

Ces paralysies sont très souvent la conséquence d’un traumatisme directe, coup de couteau, trauma balistique mais elles peuvent également se rencontrer dans les suites d’une grosse fracture de la clavicule ou une luxation de l’épaule. Ces paralysies se présentent donc chacune de manière très singulière, on parle alors d’atteinte mosaïque.

 

Les traumatismes ouverts (plaies) doivent faire l’objet d’une exploration et d’une réparation en urgence.

Les traumatismes fermés (fracture, luxation) doivent faire l’objet d’une stabilisation du squelette (réduction de la luxation, de la fracture) et d’une surveillance rapprochée de la paralysie. Si la récupération ne débute pas dans les 5 mois du traumatisme, une intervention doit être proposée.

En cas de paralysies persistantes et récentes, datant de moins d’un an, une chirurgie exploratrice de libération et réparation doit être effectuée.

Dans les paralysies infra-claviculaires anciennes au-delà d’un an, seule une chirurgie palliative de transfert musculo-tendineux ou d’arthrodèse (fusion articulaire) peut être envisagée.